Se connecter

Du compound PVC aux préformes PET

1981

Création de la SGT (Société Générale des Techniques) afin de fournir les unités d’embouteillage du groupe en compounds PVC alimentaires.

Atelier PVC

De 1991 à 1997

La SGT connaît une forte progression de ses volumes et chiffre d’affaires, en élargissant son portefeuille de clientèle à l’ensemble des acteurs du marché de l’embouteillage, aussi bien en France qu’à l’export.

En 1997

Afin de répondre aux nouvelles demandes de ses clients, la SGT met en place un atelier d’injection pour la fabrication de préformes en PET (polyéthylène téréphtalate) en complément de l’activité de compoundage PVC. L’atelier d’injection dispose alors de 4 presses.

2000

Pour répondre aux besoins de sa clientèle orienté sur le PET, la SGT stoppe son activité de compoundage  et augmente sa capacité de production de préformes PET elle investit ainsi dans 10 presses à injecter.

2001

Création d’un site de production de préformes PET et bouchons, à Rouïba, en Algérie afin de répondre encore plus rapidement aux besoins des embouteilleurs locaux et des pays limitrophes.

2012

Toujours soucieuse de rester à la pointe de la technologie, la SGT n’a cessé depuis de renouveler ses équipements ainsi que d’augmenter sa capacité de production  pour atteindre aujourd’hui un parc de 16 presses à injecter pour préformes PET  sur son site de Rezé, permettant la fabrication de plus de 155 préformes de géométries différentes.

Le site de Rouïba en Algérie dispose lui de 15 presses à injecter pour  préformes PET assurant la fabrication de plus de 35 préformes de géométries différentes, 2 presses pour bouchons en PEHD complètent son outil industriel.

Atelier PET

Mai 2013

Lancement d’un 3ème site de production de préformes PET et de bouchons en PEHD en Algérie, à Sétif. La capacité annuelle du site de Sétif, en 2014, sera de 2 milliards de préformes ce qui portera la capacité totale de SGT Algérie a 3.8 milliards de préformes.

Juillet 2013 

Certification FSSC 22000

Forte de son expertise dans le conditionnement des liquides, la SGT obtient en juillet 2013 la certification FSSC 22000 tant convoitée. Cette norme, garante de la sécurité alimentaire la plus complète, incorpore entièrement la norme ISO 22000 et les programmes de prérequis (PRP) de la PAS 223 spécifiques aux fabricants d’emballages alimentaires.  L’obtention de cette certification  couronne la démarche HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point) engagée depuis plusieurs années par la société.

Grâce à cette certification reconnue à l’international, la SGT démontre son aptitude à satisfaire les exigences en matière de sécurité alimentaire et son engagement dans la mise en place de bonnes pratiques d’hygiène.

Février 2015

La SGT France décide d’agrandir son site de Rezé et investit 14 millions d’euros dans une extension qui accueillera, dès octobre 2015, 5 nouvelles presses à injection Husky HyPET HPP5 de dernière génération (dont une multicouche). Un système de contrôle qualité sera également mis en place venant compléter ce parc à la pointe de la technologie.

Avec ce nouvel équipement, soit 21 presses à injection pour le site français, la capacité de production passe de 2,5 à 3,5 milliards d’unités par an.

Le site de Rouïba en Algérie compte, quant à lui, 15 presses à injecter des préformes en PET, 2 presses à injecter des bouchons en PEHD et 1 ligne de tampographie.

L’usine de Sétif est, à ce jour, équipée de 8 presses.

Septembre 2017

La SGT Algérie se voit décerner la certification FSSC 22000 pour ses 2 sites de production de Rouïba et Sétif. Désormais, l’ensemble des sites de la SGT répondent aux exigences des plus hauts standards de sécurité alimentaire.